Feuille d’informations d’été et Edito

Feuille d’information d’été – du 07 juillet au 04 septembre 2024

Sainte-Anne, belle et joyeuse

Une paroisse, disait le pape saint Jean XXIII, c’est comme une fontaine au centre du village où chacun peut venir s’abreuver. La nôtre, à Sainte-Anne, reste vivante, accueillante et missionnaire, ouverte à tout le quartier, malgré les travaux. La bonne eau vive de la foi continue de s’offrir à ceux qui veulent s’y abreuver. Je tiens à remercier ceux d’entre vous, paroissiens et salariés, et aussi mes frères prêtres et diacres, qui se sont dépensés tout au long de l’année au service de la vie pastorale.

Il est heureux que les travaux ne nous aient pas empêché de nous retrouver pour les liturgies et pour nos différents rendez-vous. Je tiens à remercier les services de la Ville de Paris, les ingénieurs, techniciens et ouvriers, et aussi la Mairie du XIIIe, car ces travaux se déroulent très bien, en suivant rigoureusement le calendrier prévu, et en faisant tout ce qui est possible pour que la vie paroissiale continue dans les meilleures conditions.

Une année particulièrement animée nous attend. Elle sera dominée par la réouverture de la cathédrale Notre-Dame le jour de l’Immaculée Conception, et par le pèlerinage que nous y ferons en mars. Elle sera dominée aussi par l’année jubilaire décrétée par le pape François, et notre pèlerinage à Rome en février. Elle commencera par une Journée de rentrée à Meaux, le 13 octobre. A l’invitation de notre archevêque, elle sera consacrée aux « Sacrements, dons de Dieu, source de vie missionnaire, source de vie fraternelle ». Enfin, toute l’année sera orientée vers la fin des travaux : à la fin de l’été 2025, c’est-à-dire dans un peu plus d’un an, nous aurons le bonheur de retrouver notre chère église, réparée et solide sur ses fondations. Nous retrouverons Sainte-Anne, belle et joyeuse !

Le temps du repos est venu. Que ce ne soit pas un temps vide. On se plaint de ne jamais avoir le temps de prier, d’aller visiter les autres et de lire. Alors profitons de l’été. Pensons aux personnes isolées. Portons dans notre prière la grande cause de la paix dans le monde, et particulièrement dans notre pays. Pour ceux qui resteront à Paris, retrouvons-nous pour fêter notre sainte patronne, « sainte Anne, bonne mère », le 21 juillet ! Nous lui confierons notre communauté, et aussi tous ceux qui seront de passage dans le quartier, particulièrement à l’occasion des Jeux Olympiques qui auront lieu juste après, et dont certaines épreuves se dérouleront devant l’église. L’église doit rester fermée à cause des travaux, et n’ouvrira que pour les messes du dimanche, mais la chapelle Saint-Joachim sera ouverte pendant la semaine (pour les visiteurs qui liront cet édito : au fond de la cour).

Bon été à chacun d’entre vous, un été reposant et réparateur, sous le grand soleil de Dieu.

Père Henri de l’Eprevier